17 novembre 2017 Inauguration de la Mairie de Jussy

Le 17 Novembre 2017 a eu lieu l’inauguration officielle de La Mairie de Jussy dont la transformation a été menée par l’agence ALTANEO Architecture. 

 

 

 

Valérian PLETS, Architecte représentant ALTANEO Architecture, a prononcé un discours qui résume bien la philosophie du travail accompli :

« Mme le Sénateur, Mme le Sous-Préfet,

Monsieur le Maire, M. Le Ministre et Président du Conseil Régional des Hauts de France,

Mesdames et Messieurs les adjoints et conseillers municipaux,

Mesdames, Messieurs,

C’est avec une immense fierté que je m’adresse à vous aujourd’hui. Non pas par orgueil mal placé mais simplement parce le travail mené à Jussy est exemplaire à plus d’un titre.

D’abord parce qu’il rend hommage aux hommes et aux femmes qui avaient à cœur de reconstruire leur pays en édifiant des palais de briques avec rien ou presque après avoir enduré les souffrances de la guerre.

Ensuite, parce qu’il est le fruit d’une collaboration réciproque entre un maître d’ouvrage pleinement investi dans son projet, un architecte passionné ayant su formaliser les attentes de son client et des entreprises qui ont durement œuvré pour les réaliser.

À ce titre, j’en profite pour remercier Monsieur GONDRY et ses adjoints qui ont assisté à presque toutes les réunions de chantiers et qui ont porté ce projet avec une détermination bienveillante. Leur seule préoccupation a toujours été d’investir dans le futur, pour leur commune, les gens qui y vivent et ceux qui y vivront bien après eux.

Je me souviens de ma première visite sur le site de la Mairie de Jussy lors de laquelle M. Le Maire évoquait les normes d’accessibilité en justifiant l’utilisation de cette salle en local de stockage où étaient entreposés indistinctement les décorations de Noël, les archives et tout ce que la cave ne pouvait contenir. J’ai évoqué mon souhait de la réhabiliter pour la transformer en « église civile » et je mesure à quel point aujourd’hui un autre que lui aurait pu me prendre pour un fou !

Je remercie également les entreprises qui ont dû faire face à leur lot de mauvaises surprises notamment lorsque les premières fouilles ont révélé l’absence totale de fondations du bâtiment ou lorsque des fragments d’amiante qu’aucun diagnostic n’avait identifié sont soudainement apparus en cours de chantier. Malgré les difficultés, aucune d’elle n’a démissionné. Je les en félicite : SOVEBAT, EPP MALLIARD, EGEPP, OMER FLAMAND, ARNAUD PLASKOWSKI, THYSSENKRUPP, HENRI JULIEN, PASCAL HIRSON, SOCOTEC et tous les intervenants qui ont contribué à ce projet : sous-traitants, conducteurs de travaux, chefs de chantier, ouvriers, manœuvres et stagiaires.

Enfin, ce projet est exemplaire parce qu’il est symbolique des enjeux auxquels nous serons tous confrontés dans les décennies à venir. Un sondage indiquait récemment qu’une majorité de français nourrissaient le projet de s’installer à la campagne dans une commune de moins de 10 000 habitants à l’écart d’une ville. Les zones urbaines saturées sont en train d’atteindre leur limite. Nous sommes de plus en plus nombreux sur terre et je suis convaincu que viendra prochainement le jour où des lois nous interdiront de consommer des terres cultivables pour en faire des terrains constructibles. Il nous faudra donc forcément réhabiliter les bâtiments existants afin qu’ils répondent aux nouveaux usages qui leur sont destinés et qui évolueront au cours du temps.

Les bâtiments et les hommes ont ce point en commun : leur valeur dépend de leur capacité à évoluer au cours de leur vie.

C’est dans cette perspective que nous avons imaginé ce projet. La cantine scolaire peut se transformer en salle de réception le week-end. Les salles d’accueil périscolaires peuvent passer d’une capacité de 30 à 60 places grâce à des murs mobiles amovibles. La salle du cadastre peut devenir une salle de réunion associative. Et ce grand espace où nous nous trouvons peut servir à la fois à organiser les réunions du Conseil Municipal, à célébrer dignement des mariages et à accueillir des expositions ou des manifestations musicales. Ces murs portent encore la mémoire des couples qui se sont formés lors des bals organisés par la commune au milieu du siècle dernier. Nous avons tout mis en œuvre pour que cet édifice au centre de la commune redevienne un lieu de vie et de rencontre. Il vous appartient donc à tous qu’ils le redeviennent.

Longue vie à la Mairie de Jussy !

Merci à tous. »